rencontres au gré....2

rencontres au gré....2

Dès lors, et pour de nombreux mois, je fus sa chose. Jusqu'à ce qu'un dimanche je l'appelle et que je tombe sur une femme. Il partageait son portable avec son épouse et, celle-ci en alerte, bien que je n'eusse pas prononcé d'autres mots que des excuses pour m'être trompée de numéro, il soit contraint de rompre avec moi, afin de préserver donc son couple.

Mais ce n'était rien. Désormais, j'avais multiplié les rencontres, allant chez l'un, chez l'autre. Ainsi, en banlieue, à la Garenne-Colombes, un qui n'avait cesse, tout en m'offrant son sexe, et en me pelotant, de me raconter ses exploits de coureur cycliste, s'inventant un parcours en professionnel que je n'ai jamais vérifié. Ou cet autre, un notable, me baisant sous des portraits peints de membres de sa famille. Et d'autres encore...Autour de la rue des Dames, du quartier Cardinet et vers l'Etoile qui n'est pas très loin, une fois le pont franchi.

Des nuits donc, dont j'émergeais sans cesse plus accro, poussant l'audace, parfois, à sucer dans les plis d'une rue, à des angles ou des coins, accroupie et en laisse, jutant à même le trottoir avant, souvent, l'homme que je suçais.

Alors, je revoyais encore André qui m'initiait à sa bite. Je pense en avoir sucer de plus longue, de plus grosse mais des noires, pas des blanches.

Annonces travesti , chat travesti , travestichat , rencontre travesti, annonces trav, plan sexe trav, tchat travesti, tchat trav, chat trav, chat travestie, plan cul travesti