Des rencontres...3

Des rencontres...3

Ma vie avait pris ce pli et ne cesserait plus. Rue de l'Yvette, un des hommes avec lesquels j'avais "partouzé", me reçut chez lui, seul à seule. Après plusieurs après-midi ensemble, il proposa que je m'installe dans mes meubles, se faisant fort de m'amener des hommes. "Tu as tout! Du chien, de la conversation et tu aimes baiser." 

Là encore, il me faudrait décliner.

Non, je ne pouvais encore vivre totalement ma vie de Liane. Je continuerais pourtant d'aller chez l'un chez l'autre, dans des boîtes, au Bois. Et bientôt, je recevrais chez moi en journée.

Un mois d'Août. Tout un mois, seule. Tout un mois à recevoir, au gré d'Internet, deux à trois fois chaque jour. Le premier, un Mauricien aux yeux dorés, des yeux comme je n'en ai plus revus. Il m'entraîne dans le lit, me baise par tous les trous, une fois, plusieurs, avec une énergie et un plaisir tels que je me lâche totalement.

Le soir, il m'emmène chez lui, dans un coin du vingtième, un immeuble vieillot, et me baise, et encore, et encore. Et alors je sais que je ne reculerai plus.

Me rappelle alors une démarche LGBT du côté de Bastille dont je ressors avec l'adresse d'un psychanalyste, le docteur Jean Guetta, 16, place de la Nation, dans le douzième.

C'est lui, le premier, qui m'initiera aux hormones.

Annonces travesti , chat travesti , travestichat , rencontre travesti, annonces trav, plan sexe trav, tchat travesti, tchat trav, chat trav, chat travestie, plan cul travesti